Cotisation foncière des Entreprises (CFE) : Regardez si vous pouvez bénéficier de l’exonération


Mardi
18 décembre 2018

En matière de cotisation foncière des entreprises (CFE), une exonération est prévue au profit des artisans travaillant seuls ou avec un concours restreint. Vous pouvez par erreur avoir été soumis à la CFE.

1•    Conditions de l’exonération

1.1. Personnes exonérées

L’exonération de CFE de l’article 1452 du CGI s’applique aux artisans exerçant leur activité en entreprise individuelle ainsi qu’aux EURL dont l’associé unique est une personne physique soumise au régime fiscal des sociétés de personnes.

Trois conditions sont à remplir :

  • Exercer une activité où le travail manuel est prépondérant ; compte tenu de l’évolution de la technique, cette condition n’exclut pas l’utilisation d’un certain outillage mécanique, notamment pour la préparation de la matière première ou du finissage des produits du travail des artisans ;
  • Ne pas spéculer sur la matière première ; cette condition n’exclut pas la revente de quelques produits qui n’ont pas été fabriqués par l’artisan mais ne permettra pas à certaines professions artisanales de bénéficier de l’exonération (bouchers, boulangers par exemple) ;
  • Ne pas utiliser des installations d’une importance ou d’un confort tels qu’il soit possible de considérer qu’une partie importante de la rémunération de l’exploitant provient du capital engagé ; les professions comportant la mise en œuvre d’un capital important ne sont pas considérées comme des activités de caractère artisanal.

Ces conditions sont appréciées au regard de chaque situation, cas par cas.

1.2. Concours autorisé

L’exonération de CFE est réservée aux artisans travaillant seuls. Cependant, ils peuvent bénéficier du concours de personnes limitativement énumérées :

  • Leur conjoint ou partenaire auquel ils sont liés par un PACS ;
  • Leurs enfants ;
  • Un ou plusieurs apprentis âgés de 20 ans au plus au début de l’apprentissage et munis d’un contrat régulier d’apprentissage.

La veuve qui continue la profession de son mari est également autorisée à se faire aider par un seul ouvrier.

Les conditions relatives aux concours autorisés s’apprécient au cours de la période de référence retenue pour la CFE.

2•  Réclamations

Les réclamations en matière de CFE, comme pour les autres impôts directs locaux, doivent être présentées au plus tard le 31 décembre de l’année suivant celle de l’émission du rôle.

Ainsi, pour un rôle émis en 2017, le délai de réclamation expire le 31 décembre 2018.

La date de mise en recouvrement est indiquée dans l’avis d’imposition en bas du cadre « Vos références ».

Si les conditions d’exonération de l’artisan sont remplies, une entreprise travaillant seul indûment imposée peut envisager une réclamation.

Vous trouverez ici un modèle de courrier pour solliciter cette exonération.



Partager cet article sur les réseaux sociaux